Qui sommes nous ?

Les origines du festival

C’est pas d’la Carotte c’est l’idée complètement folle de deux amies qui se sont lancées dans une aventure tout à fait par hasard :

Au départ, il y a eu Adeline et Dorine, deux copines de longue date qui souhaitaient organiser une soirée de départ pour d’autres amis qui changeaient de vie. Plutôt que d’opter pour la traditionnelle salle de fêtes avec DJ et open bar, nos deux rêveuses ont imaginé une fête dans les champs. Mais l’imagination débordante des deux organisatrices en herbe a très vite transformé cela en un véritable événement à part entière.

C’est donc en 2012 qu’a eu lieu près de Chimay cette première grosse soirée entre amis ! Au programme des réjouissances : une semaine de montage, des infrastructures entièrement faites à la main, une dizaine de groupes sur scène suivis d’une grande jam-session le soir, un camping, un bar,… Bref, un weekend de folie qui annonçait le début d’une grande aventure !

Dépassées par le succès de cette première expérience, et sous l’insistance de leur entourage, Adeline et Dorine n’ont pas d’autre choix que d’envisager une seconde édition à leur festival ! Pour partir sur de meilleures bases, elles choisissent de créer une ASBL et de s’entourer d’une équipe solide afin de professionnaliser le projet (bien que nous soyons tous bénévoles au sein de l’ASBL).

Le projet de l’ASBL

Le but principal de l’ASBL est de faire vivre la musique et les arts de rue, en donnant la chance à de jeunes et moins jeunes artistes de venir se produire sur une vraie scène de festival, devant un public toujours en quête de nouvelles découvertes musicales. De plus, nous maintenons une politique de prix bas, afin de rendre l’événement accessible à tous.

Tous les ans, nous avons donc eu la chance de proposer une programmation variée allant du rock au reggae en passant par le jazz festif ou encore le ska, mais aussi des fanfares, des compteurs d’histoires, des cracheurs de feu, des jongleurs etc… Des espaces d'expressions offrent aux festivaliers la possibilité de participer à la décoration des lieux, et la scène ouverte permet à quiconque de venir s’exprimer. Et le soir, après les concerts, la grande scène se libère pour une grande jam session ouverte à tous !

Notre équipe jeune et passionnée, dans le cadre d’une organisation responsable et citoyenne, attache également une grande importance à la dimension durable de l’événement : en plus de construire nous-même une grande partie des infrastructures et du décor à l’aide de matériaux de récupération, nous mettons en place des toilettes sèches et un système de gobelets réutilisables.

Après quatre années de présence sur la commune de Chimay, notre beau festival connaît son premier grand chamboulement, puisque nous avons déménagé dans la commune de Huy en 2016 !

Bref, au fil des années, C’est pas d’la Carotte a su conserver son esprit d’origine : un rendez-vous incontournable pour les adeptes de fêtes champêtres, de découvertes musicales, de rencontres fortuites, le tout dans un cadre bucolique et chaleureux !

C’est pas d’la Carotte a donc déménagé dans la ville de Huy où un espace idéal lui est octroyé par la commune.

Alors, on se retrouve en septembre?

Partenaires